© Jo

©

Nathalie

samedi 12 novembre 2022 07:42

Une heure à regarder, écouter, sentir : les trainées blanches dans le ciel, le vent dans les feuilles des arbres devant. L’odeur du bois de mon abri magique, la douceur du bois sous mes doigts.
Du mauve, du jaune s’emmêlant au loin : lever de soleil à peine.
A gauche, de la brume se détache, vaporeuse, petite couronne sur les cimes, le soleil se lève doucement et chaud derrière le verre de la vitre où je contemple.
Je vois les champs verts striés de bandes verticales, comme un tissu rayé. Je vois les ombres noires des arbres se refléter dans le Lot, tranquilles, paisibles.
Des chants d’oiseaux.
Un bruit comme un roulis de voiture, lointain, assourdi.
Des cloches, un train.
Quand je ferme les yeux, il y a du rouge : un rideau de soleil. Le soleil grimpe dans le ciel, doucement, il est chaud et rassurant.
Je pense à la chanson de Catherine Ringer « J’ai un rendez-vous important avec moi-même, prendre le temps… » Je me dis que c’est tout à fait cela.
Je suis la femme qui veille la ville et la nature.
En vrai, pendant 1 heure, la ville et la nature ont veillé sur moi.
Je me sens vivante.
Merci
Merci à Jo pour l’accompagnement. ♥